Médecine Traditionnelle Chinoise M.T.C

La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) existe au moins depuis 2500 ans, elle remonte à la période des empereurs mythiques.

Elle est née de l’observation de la nature et de l’expérience de nombreuses générations.

Elle considère l’être humain dans sa globalité, en interaction avec lui-même et avec son environnement.

La MTC s’appuie sur des théories fondamentales :
* Le Yin et le Yang
* Les cinq éléments ou mouvements (Wu Xing) : Bois, Feu, Terre, Métal, Eau
* L’Energie (Qi).

La MTC se compose de cinq disciplines principales :
* Le Massage (TUINA / ANMO)
* L’Acupuncture et la Moxibustion
* La Pharmacopée
* La Diététique et l'Hygiène de vie
* Les Techniques corporelles (Qi GONG).

Un traitement efficace et personnalisé se détermine, par la MTC, en deux temps :
1. Le SIZHEN : un bilan énergétique ou recueil d’information à partir du motif de la consultation à travers :
* L’Observation
* L’Olfaction et l’Audition
* L’Interrogatoire
* La Palpation.
2. Le BIANZHENG : détermine le syndrome ou bilan différentiel à travers plusieurs méthodes :
* Par les 8 principes « Ba Gang »
* Par le Qi, Le Sang, et les Liquides organiques « Qi Xue Jin Ye »
* Par le bilan des Organes et des Entrailles « Zang Fu »
* Par les méridiens et leurs branches collatérales « JingMai et JingLuo »
* Par les 6 niveaux « Liu Jing »
* Par les 4 couches « Wei Qi Ying Xue »
* Par les 3 foyers « San Jiao »

Dans la MTC les notions de mouvement et d’équilibre de l’énergie sont garantes de bonne santé.
Tout blocage entraînera des troubles dans l’organisme, le psychisme ou l’émotionnel allant jusqu’à la maladie.

Les causes de ces dysfonctionnements créant les blocages d’énergie peuvent être :
1. Des facteurs primaires :
* Externes : associés aux conditions climatiques : vent, froid, chaud, canicule, humidité et sécheresse.
* Internes : en relation avec les débordements des 7 sentiments : accablement ou anxiété, tristesse, frayeur, peur, souci ou pensée obsessionnelle, joie et colère.
* Autres facteurs : alimentation, épidémies, surmenage et sédentarité, blessures externes.
2. Des facteurs secondaires :
* Dysfonctionnement du métabolisme et circulation des Liquides Organiques (mucosités, glaires, œdèmes)
* Perturbation dans la circulation du sang (stases de sang YUXUE)

La MTC privilégie la prévention :
* Eviter l’apparition de la maladie, en agissant pour maintenir l’organisme en bonne santé et
* Prévenir l’évolution de la pathologie lorsque la personne est déjà malade pour éviter des aggravations et complications éventuelles.

Le concept de prévention ne repose pas sur un seul facteur, mais il est fondé sur une combinaison individuelle de critères de préservation de la santé, comme l’illustre « Le chant des dix vieillards à la grande longévité » Chanson populaire chinoise « Shi Sou Chang Shou Ge »attribuée à Song Weiyu.

Un jour, un voyageur croisa dix vieillards, au bord de la mer.
Agés de plus de cent ans, ils étaient tous pleins de vigueur.
Avec sincérité, il s’enquit respectueusement de la clé de leur longévité.
Le premier, touchant sa barbe, dit : « Jamais je ne bois ni ne fume. »
Le second, en souriant, poursuivit : « Je fais une promenade après chaque repas. »
Le troisième, en s’inclinant, déclara : « J’ai un régime modéré et essentiellement végétarien. »
Le quatrième, une canne à la main, dit : « J’ai préféré marcher plutôt qu’avoir un char. »
Le cinquième, retroussant ses manches : « J’ai toujours pris part aux travaux physiques. »
Le sixième, prenant une posture Yin-Yang, ajouta : « Je pratique chaque jour le Tai Chi Chuan. »
Le septième, frottant son gros nez, précisa : « Je laisse mes fenêtres ouvertes pour avoir de l’air frais. »
Le huitième, tirant sa courte barbe, déclara : « Je me couche tôt et me lève tôt. »
Le neuvième, caressant ses joues rouges, dit : « J’évite que le soleil me cause des brûlures. »
Le dixième, lissant ses longs sourcils, ajouta : « Je me préserve de tout souci. »

Excellents sont les préceptes de ces dix vieillards ; ils expliquent un par un, tous les secrets.
En les appliquant avec sincérité, vous jouirez sûrement d’une longue vie !

haut de page